Shape3 petite-ban Shape1 Shape2 logo-rando

Accueil

Shape4

Retour rando du mois

 Ce site est créé avec XWeb Designor

JEUDI 12 MARS 2015 : VERRIÈRES


Nous sommes partis de Saint-Bonnet avec un temps gris et un brouillard à couper au couteau mais arrivés près de Saint-Nectaire: Oh miracle un super ciel bleu avec le soleil qui pointait à l’horizon! C’est donc avec le beau temps que nous sommes partis de Verrières en empruntant un petit pont de bois au dessus du ruisseau ”la Couze Chambon” et déjà nous avons pu admirer un filon de roche magmatique: la roche longue appelée aussi “dyke”. Il s’agit d’une cheminée volcanique tordue en spirale avec des bouches béantes de tous côtés, creusées dans le roc, avec des couleurs tantôt noires comme de la houille, tantôt rouges comme des braises encore ardentes. Puis nous avons continué notre chemin bon train, même assez peinards et d’une bonne allure vu que nous étions sur une zone de plat...nous nous sommes cependant arrêtés pour admirer les merveilles de la nature qui s’offraient à nous: tout d’abord la cascade de saillant haute de 7 mètres, elle est provoquée par le fait que la couze chambon traverse une coulée de lave; puis le dolmen de saillant également appelé dolmen du palet de Roland: il est composé d’une dalle de basalte de 10 tonnes reposant sur 5 piliers, des ossements humains découverts à la fin du XIXème siècle ont démontré sa fonction de sépulture et ont permis de dater sa construction au 3ème millénaire avant notre ère: waouh nous ne savions pas tout ça en grimpant dessus pour prendre la photo!! Retour ensuite au petit village de Verrières, petit certes, mais où on a pu voir un château, son donjon-logis du XIVème siècle avec des petites guérites sur console aux angles ainsi qu’une tour circulaire et un donjon carré qui date du XVIIIème siècle. Heureusement que nous nous sommes accordé ces flâneries touristiques car Max nous avait réservé une (première) surprise: la grosse grimpette pour atteindre Grandeyrolles : commune de 60 habitants auxquels s’ajoutent de nombreux résidents secondaires, les maisons anciennes en pierre superbement restaurées font l’admiration des nombreux randonneurs. D’ailleurs c’est inutile de chercher, il n’y en a plus à vendre!.... Puis nous avons emprunté une ruelle qui nous a conduits dans une belle petite salle très bien équipée, c’était l’heure du casse-croute mais avant, de l’apéro, deuxième surprise de Max dont il nous parlait depuis le matin : en effet, à peine installé, il nous distribua de mignons petits verres à dégustation et puis tira de son sac une bouteille d’une belle couleur ambrée! mais les verres sont repartis aussi rapidement vers l’envoyeur car oh rage! oh désespoir, la bouteille contenait de l’huile de colza et non le muscat de Rivesaltes tant convoité.....Et oui c’était la troisième surprise (involontaire!!) de notre ami. Il s’agissait d’huile haut de gamme issue de notre terroir , nous n’avons pas tenté la dégustation connaissant les vertus laxatives à très court terme du produit!! Mais comme chacun sait, les gens de saint-Bonnet sont prévoyants: il y avait 2 bouteilles de vin dans certains sacs; ouf, merci aux gestionnaires des aléas et... sans rancune pour Max qui est reparti...chargé de sa bouteille d’huile. Donc après une franche rigolade, et pas de muscat dans l’estomac nous voilà repartis dans les chemins et déjà, face à nous, la tour de Rognon, vestige d’un château du XIIème siècle dont cette tour est le seul souvenir. Après une forte descente et la traversée de plusieurs petits ponts au dessus du ruisseau de Quinsat, nous avons presque remercié Max de ne pas avoir bu l’apéro car une grande montée nous attendait et c’est les joues rougies par la chaleur et les efforts (pas par l’apéro!) que nous avons atteint le plateau: une petite pause s’imposait pour reprendre notre souffle et admirer le paysage digne d’une carte postale: le ciel bleu en toile de fond et la blanc immaculé du Sancy! Une véritable merveille qui nous a fait oublier rapidement la fatigue. Puis nous avons traversé Thonne-le-vieux, Thonne-le-jeune (ah bon, on n’a pas vu la différence d’âge!) et dévalé la grande pente que nous avions montée le matin pour rejoindre les voitures. Nous dressons un bilan très positif de cette journée très conviviale et ensoleillée, merci Max pour nous avoir fait découvrir encore de beaux sites et pour l’apéro car c’est l’intention qui compte: ton huile sera peut-être bonifiée par l’air pur des hauteurs et la prochaine fois apporte le vinaigre, nous trouverons bien quelques légumes pour nous préparer un plat de crudités.....!! A bientôt pour de nouvelles aventures.


Martine

Site with XWebDesignor  By www.neutssoftware.com